Puls’Art : pour l’art contemporain !

Cette année, l’association Puls’Art vous propose une nouvelle exposition d’art contemporain avec l’artiste Charlotte Maupeou. Pleins feux sur la grande famille d’art contemporain du Mans…bandeau

Puls’Art : une association pour l’art contemporain

tableau

Cela fait maintenant plus de 20 ans qu’il existe, sans interruption, une manifestation d’art contemporain au Mans. Plus de mille artistes différents sont venus y présenter leurstravaux. Ces peintres, sculpteurs, photographes originaires de toutes les régions de France, de nombreux pays, ont présenté aux membres de l’association un art qui a du sens, leur vision du sensible et de l’humain. Leurs oeuvres ont donné un vaste aperçu de cet Espéranto des émotions qu’est l’art d’aujourd’hui.
 C’est pourquoi les membres de Puls’Art ont décidé de les soutenir.

Charlotte Maupeou, une artiste Puls’Art

jeune fille wermerAprès un séjour à la Casa Vélasquez en 2002, Charlotte a revisité la peinture de Vélasquez, Vermeer ou Hals. Comment ces maîtres de la peinture auraient-ils peint s’ils étaient de notre temps, Charlotte nous en donne une idée, sa version. Car si l’on reconnaît au premier coup d’œil ces tableaux célèbres, la matière, la texture de la peinture en sont totalement différentes. La fluidité de la peinture, le geste non effacé leur donne un aspect des plus contemporain. Elle tente même de recréer les « Ménines » de Vélasquez, « Le déjeuner sur l’herbe » de Manet ou « La liberté guidant le peuple » de Delacroix en trois dimensions, des cartons découpés, des silhouettes à peine surlignées, des collages recréent l’image connue tout en lui donnant une profondeur, une perspective différente.

L’eau: un élément de création pour la plasticienne contemporaine

Il y a toujours, chez Charlotte de Maupeou, cette volonté de demander au spectateur un effort sur ce qu’il regarde, ce qu’il voit. C’est l’objet de ses derniers travaux sur le reflet. expoDe grands tableaux figurent le reflet de personnages dans l’eau, cela doit se regarder à une certaine distance. Là encore, le geste est nerveux, le tremblement de l’onde d’une eau qui avance, viennent perturber l’image.

Mais ce qui caractérise l’ensemble des travaux de Charlotte de Maupeou, c’est un geste fort, une détermination à entrer dans la peinture et l’un de ses éléments fondamentaux, l’eau. La dilution de la peinture, la dilution des corps. On n’a plus qu’à se laisser submerger par les vagues de l’imagination.

Puls’Art – Hôtel de Ville du Mans
Place St Pierre
du 17 mai au 21 septembre
72 000 Le Mans

www.pulsart-lemans.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *